Mandat

Relevant du Vice-recteur exécutif et au développement et sous la responsabilité du Dirigeant principal de l’information, la Direction des technologies de l’information (DTI) assure la détermination, le développement, l’implantation, l’évolution, la normalisation et la gestion des architectures, des outils, des systèmes d’information ainsi que des infrastructures institutionnelles. Elle est responsable de l’intégrité, de la sécurité et de la disponibilité des systèmes, des données et des infrastructures institutionnelles ainsi que d’en gérer les accès en fonction des ententes officielles. La DTI gère les projets institutionnels à portée technologique en collaboration avec les unités clientes. Elle coordonne et encadre le support offert aux usagers et elle offre des services experts de consultation aux unités sur les outils, les systèmes et les infrastructures institutionnels normalisés ou sur les pratiques recommandées.

Fonctions assumées par la DTI

  1. Supporter et maintenir à jour les infrastructures institutionnelles en informatique et en télécommunications.

  2. En collaboration avec les unités clientes responsables, voir à la détermination des besoins d’affaires, supporter, maintenir à jour et assurer l’interopérabilité des systèmes d’information institutionnels de l’ensemble des grandes sphères d’activité de l’Université telles que la gestion des ressources humaines, la gestion financière, la gestion académique, la gestion de la recherche, la gestion de contenu informationnel et l’environnement numérique d’apprentissage.

  3. Développer, implanter, intégrer et assurer l’évolution des nouvelles solutions technologiques (logiciel et matériel) requises pour répondre aux nouveaux besoins d’affaires de l’institution.

  4. Assurer la sécurité informatique des données et des actifs institutionnels.

  5. Gérer les projets à portée technologique autorisés par le Bureau stratégique des technologies et des systèmes d’information (BSTSI) dans une perspective de gestion optimale de la capacité de production institutionnelle.

  6. Définir et documenter les architectures technologiques institutionnelles en place et en planifier l’évolution continue par le biais d’une architecture cible.

  7. Conseiller la direction de l’Université en technologie de l’information et matière de pratiques, de politiques ou de normalisation s’y rattachant.

  8. Offrir du support et des services-conseils à l’ensemble des unités sur les produits normalisés et les bonnes pratiques dans le cadre de leurs développements technologiques spécifiques.

  9. Offrir des services connexes professionnels ou technologiques regroupés dans une perspective d’économie d’échelle et d’accès universel à des services spécialisés.

  10. Gérer les ressources humaines, matérielles et financières mises à sa disposition.

  11. Contrôler l’application des normes institutionnelles sous sa juridiction.

  12. Assurer la veille technologique en relation avec les dossiers sous sa juridiction et en communiquer les résultats.

  13. Évaluer périodiquement le degré de satisfaction des clientèles envers les services offerts et consulter continuellement la clientèle sur l’évolution du catalogue de service.

Le mandat de la DTI a été approuvé le 26 mai 2009 par le Comité exécutif de l'Université.

Structure organisationnelle

 

Bureau d'architecture des technologies de l'information (BATI)

Le BATI définit et fait connaître les orientations TI de l’Université Laval, conçoit et fait évoluer l’architecture d’entreprise TI de l'UL et voit à ce que les projets TI (incluant les unités) s’y conforment. Le BATI voit également à la réalisation des architectures détaillées pour l’ensemble des projets TI (incluant ceux des unités) et à la veille des technologies TI.

 
La DDP assure la réalisation des projets autorisés en fonction des objectifs, des paramètres et des normes établis, et ce, conformément à une vision globale et intégrée des activités.
 
 
La DP assure la continuité des services, la réalisation technique et le support spécialisé à la clientèle dans le domaine des infrastructures technologiques. La DP gère les risques associés à l’intégrité, la sécurité, la performance et l’évolution des infrastructures, des bases de données et services TI. Elle effectue aussi la veille technologique et propose des orientations dans son domaine d’affaires.
 
 
La DSA coordonne les rapports de la DTI avec le Service des finances, le Service des ressources humaines, le Service des immeubles, la Direction des communications et toute autre instance associée à la vie d’une unité dans le milieu universitaire. Elle répond aux besoins administratifs de l’unité ainsi qu’aux services professionnels en matière de gestion de l’information et de communication.
 
 
La DSNACC regroupe, entre autres, les équipes CMS et ENA. En somme, la DSNACC est responsable du support et de l’évolution de la plateforme institutionnelle de l’environnement numérique d’apprentissage. Elle coordonne l’évolution de la plateforme technologique en collaboration avec le Bureau de soutien à l'enseignement et des équipes de développement des facultés et des autres services. Elle est responsable du développement technologique de la plateforme de gestion des contenus Web et du portail en collaboration avec la Direction des communications. Elle voit au développement des outils de collaboration et effectue de l’animation auprès des intervenants des unités clientes. Elle coordonne le choix et le déploiement des outils technologiques supportant les activités d’apprentissage.